Année par année
All-Star Game
Finals
Draft
Awards
Salaires
Records
Divers
Joueurs
Hall of Fame
 

  Division Atlantique
Division Central
Division Southeast
Division Southwest
Division Northwest
Division Pacific
Equipes disparues
Evolution
Mascottes
Logo
 

  NCAA
Jeux Olympiques
Ligues mineures
 

  News NBA
Journal d'anecdotes
Trades
Media
Fantasy League
Liens
 



  En construction...  


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ce site est un site non officiel à but non-lucratif. Les logos et les images sont la propriété exclusive de la NBA.
This is an unofficial and non-lucrative website. All logos and pics are the properties of the NBA.

 

 
joueuses américaines s'imposent devant plusieurs milliers de spectateurs et millions de téléspectateurs.

La première saison débute le 21 juin 1997 avec la rencontre entre les Los Angeles Sparks et les New York liberty. Penny Toler (Los Angeles Sparks) marque les premiers points de l'histoire de la ligue. Diffusé sur NBA, l'audiance du programme sera jugée plus que satisfaisante. La ligue est alors composée de huit équipes, toutes situées dans des villes ayant une franchise NBA.

Lors de cette première saison, Cynthia Cooper s'impose comme la grande star de la ligue. Elle est élue MVP et offre aux Houston Comets le premier titre de l'histoire de la WNBA en remportant la finale face aux New Yor Liberty.

En 1997, quatre nouvelles équipes sont créées, ce qui porte le nombre d'équipes dans la ligue à douze.

En 1999, l'American Basketball League, principale ligue concurrente de la WNBA, ferme ses portes. La puissance marketing de la NBA a complétement écrasée son adversaire. Les meilleurs joueuses de l'ABL rejoignent donc la NBA et augmentent encore le niveau de la ligue. Profitant également du lock-out du grand frère qu'est la NBA, les audiances TV de la saison WNBA grimpent en flèche et la ligue atteint un nivau de popularité jamais vu pour une ligue féminine.

Le 23 mai 2000, les Houston Comets, quadruples champions en titre, sont reçu à la Maison Blanche, symbole de l'importance qu'à pris la ligue depuis ses débuts.

En 2000, la WNBA a déjà doublé de taille. Deux équipes ont rejoint a ligue en 1998, les Detroit Shock et les Washington Mystics, deux autres en 1999, les Minnesota Lynx et les Orlando Miracle, puis quatre nouvelles équipes sont arrivées en 2000, les Indiana Fever, les Seattle Storm, les Miami Sol, et les Portland Fire.

Mais suite à des désaccords entre la NBA et les franchises WNBA, les premières relocalisations ont lieu en 2002 : les Utah Starzz se déplacent à San Antonio et les Orlando Miracle quittent la Florida pour le Connecticut, faisant des Connecticut Sun la première franchise WNBA à ne être possédée par un propriétaire de franchise NBA. Lors de cette même année, les Cleveland Rockers cessent leurs activités.

En plus de ces nombreuses modifications, la WNBA subit une première crise puisque les joueuses et la ligue divergent sur les nouveaux accords salariaux. En conséquence, la pré-saison 2003 sera reportée de plusieurs semaines.

La saison 2004 est la saison la plus passionnante de l'histoire de la ligue, les différentes franchises battaillant pour décrocher leur place pour les playoffs. Le 21 octobre 2004, Val Ackerman, premier commissioner de la WNBA, annonce sa démission. Elle sera par la suie nommée à la tête d'USA Basketball.

Le 15 février 2005, David Stern nomme Donna Orender à la tête de la WNBA. L'année 2005 voit aussi la création d'une nouvelle franchise, à Chicago, après plusieurs années sans qu'aucune équipe ne soit créée. Durant l'entre-saison, plusieurs règles sont modifiées afin de rapprocher les règles WNBA de celles appliquées en NBA.

En décembre 2006, les Charlotte Bobcats annoncent que les Charlotte Sting, équipe créée à l'époque où les Hornets évoluaient à Charlotte, vont cesser d'exister. Une disperal draft a eu lieu le 8 janvier 2007 permettant aux autres franchises de récupérer les joueuses de l'équipe.

La WNBA entre en 2007 dans sa onzième saison. Jamais aucune ligue féminine n'avait survécu plus de dix saisons. A l'occasion du dixième anniversaire, plusieurs cérémonies ont eu lieu et la All-Decade Team, honorant les meilleures joueuses de la période, a été dévoilée.

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ce site est un site non officiel à but non-lucratif. Les logos et les images sont la propriété exclusive de la NBA.
This is an unofficial and non-lucrative website. All logos and pics are the properties of the NBA.