Année par année
All-Star Game
Finals
Draft
Awards
Salaires
Records
Divers
Joueurs
Hall of Fame
Chronologie
 

  Division Atlantic
Division Central
Division Southeast
Division Southwest
Division Northwest
Division Pacific
Equipes disparues
Evolution
Stades
Mascottes
Logo
 

  NCAA
Jeux Olympiques
Ligues mineures
 

  News NBA
Journal d'anecdotes
Trades
Media
Fantasy League
Liens
 



 

George Mikan

Nom : George Lawrence Mikan Jr.
Date de naissance : 18 juin 1924 à Joliet, Illinois
Date de décès : 1 juin 2005 à Scottsdale, Arizona
Taille : 2m08
High School : Joliet Catholic puis Quigley Prep (Chicago)
College : DePaul
Numéro : 99
Trasferts : Signe avec les Chicago Gears en NBL le 16 mars 1946, les Gears rejoignent la Professional Basketball League of America, la PBLA disparait le 13 novembre 1947, Mikan rejoint les Minneapois Lakers le 17 novembre 1947, les Minneapolis rejoignent la Basketball Association of America en 1948 puis la NBA en 1949.

Palmarès NBA : Elu au Hall of Fame (1959), Champion NBA (1950, 52, 53, 54), All-NBA First Team (1950-54), quatre fois All-Star (1951-54), All-Star MVP (1953), sélectionné parmi les 50 plus grands joueurs de l'histoire (1996).
Palmarès NBL : Champion (1947, 48), MVP (1948), All-NBL First Team (1947, 48)
Palmarès BAA : Champion (1949), All-BAA First Team (1949)

Matchs disputés : 439
Points : 10.156 (23,1/match)
Rebonds : 4.167 (9,5/match)
Passes décisives : 1.245 (2,9/match)
Tirs : 3.544/8.783 (40,4%)

Avant les années 1940, on considérait que le basket-ball était un sport où la taille était plus un handicap qu'un atout. Mikan, le premier géant de l'histoire prouva le contraire. Il deviendra le joueur le plus dominant des années 1940 et 50 marquant 22,6 points de moyenne en neuf ans de carrière dont huit avec les Minneapolis Lakers.

Mikan pouvait à lui seul faire basculer une rencontre. Personne ne pouvait défendre sur lui et personne ne réussissait à se défaire se son marquage. En 1950, il est élu Meilleur joueur de la première moitié du XXème siècle par l'Associated Press.

Durant ses neuf saisons, deux en NBL, une en BAA et six en NBA, Mikan remporte sept titres. Il remporte également trois titres de meilleur scoreur, deux de meilleur rebondeur et dispute les quatre premiers All-Star Game de l'histoire .

Dès son arrivée en NCAA au sein de l'université de DePaul, Mikan révolutionne le jeu en se servant de sa taille pour contrer les tirs adverses. Il se place sous le panneau et contre tous les tirs qui arrivent. La NCAA modifia alors les règles en interdisant de contrer la balle lorsqu'elle est en phase descendante. Avec DePaul, Mikan sera nommé deux fois College Player of the Year et trois fois All-American. Il remporte également le NIT en 1945 après avoir battu le record de points inscrits sur un match : 53 points face à Rhode Island State soit plus que toute l'université adverse.

Mikan débute sa carrière professionnelle en 1946 avec les Chicago Gears en NBL, marque 16,5 points par match et conduit son équipe au titre.

Avant le début de la saison 1947-48, Maurice White, le propriétaire des Gears retire son équipe du championnat NBL. Il a pour projet de créer une ligue de vingt-quatre équipes nommée Professional Basketball League of America à l'intérieure de laquelle il posséderait toutes les équipes et stades. Mais ce fut un échec cuisant et tous ses joueurs furent donnés aux différentes équipes de la NBL. Le hasard a fait que les Minneapolis Lakers aient le privilège d'accueillir George Mikan.

Il portera donc le maillot des Lakers en 1947-48, remportera le titre de champion de la Western Division et le titre national face aux Rochester Royals. De 21,3 points en saison régulière, sa moyenne grimpe jusqu'à 27,5 points de moyenne en finale.

Avant le coup d'envoi de la saison 1948-49, les Lakers rejoignent la BAA en compagnie des Rochester Royals, Fort Wayne Zollner Pistons et Indianapolis Jets. Les Royals dominent la saison régulière mais George Mikan montre qu'il est bien le meilleur joueur. Il termine meilleur marqueur avec 28,3 points par match devançant Joe Fulks et Max Zaslovsky. En playoff, les Lakers haussent leur niveau de jeu à l'instar de leur pivot. Les Lakers s'imposent en finale face à Washington. Mikan termine meilleur scoreur des playoff avec 30,3 points de moyenne.

La saison suivante, la BAA et la NBL fusionnent pour former la NBA. Dix-sept équipes réparties en trois divisions se disputent le titre. Minneapolis est placé dans la Central Division, la plus relevée. Mikan termine à nouveau meilleur marqueur avec 27,4 points de moyenne. Les Lakers termine la saison régulière avec un bilan de 51 victoires pour 17 défaites. Les Chicago Stags, les Fort Wayne Pistons, les Anderson Duffey Packers et enfin les Syracuse Nationals ne peuvent rien contre Mikan et ses coéquipiers et les Lakers remportent leur deuxième titre consécutif.

En 1950-51, la NBA décide de comptabiliser les rebonds. Mikan termine deuxième rebondeur derrière Dolph Shayes (16,4 prises contre 14,3 pour Mikan) mais Mikan reste le meilleur marqueur avec 28,4 points. Pour la première fois depuis qu'il est professionnel, Mikan ne va pas remporter le titre de champion. Rochester éliminera les Lakers en finale de division sur le score de 3 à 1. Cette défaite est surtout du au fait que Mikan se soit fracturé une jambe.

Lors de la saison 1951-52, Mikan ne score que 23,8 points par match soit 5 de moins que l'année précédente. Cela peut être expliqué par la baisse de son taux de réussite aux lancers francs (38,5% seulement) en raison du recul de la ligne de tir et la baisse de son temps de jeu en saison régulière. Il est le meilleur rebondeur cette année là avec 13,5 prises par match. Les Lakers remportent le titre en battant les Knicks en finale

Mikan marque moins en 1952-53, 20,6 points mais remporte un deuxième titre de meilleur rebondeur avec 14,6 prises en moyenne. Il est également élu MVP du All-Star Game. Les Lakers remportent un nouveau titre, à nouveau face aux Knicks.

Mikan, âgé de 29 ans, mène les Lakers à un cinquième titre en six ans en 1954. Mikan termine quatrième marqueur de la saison avec 18,1 points et 14,3 rebonds.

Il annonce alors sa retraite afin de mieux se consacrer à sa famille.

Sans Mikan, les Lakers ne sont plus aussi dangereux bien qu'ils aient terminé deuxième de leur division. A la mi-saison 1955-56, Mikan ne supporte plus de voir son équipe enchaîner les défaites et tente un come-back. Il dispute 37 rencontres à 10,5 points de moyenne mais malgré ses efforts, les Lakers sont éliminés dès le premier tour des playoff. Mikan raccroche définitivement en 1956.

John Kundla persuade Mikan de prendre les rênes de l'équipe en 1957 mais cette aventure fut un désastre. Après 21 défaites en 30 matchs, Mikan décide de stopper l'hémorragie et démissionne. Les Lakers terminent derniers de la Western Division.

Mikan se détourne du basket-ball et embrasse la carrière d'avocat. Il rachète et rénove des immeubles de Minneapolis. En 1967, il fait son retour en devenant le premier commissioner de l'ABA. C'est lui qui eu l'idée du fameux ballon tricolore, symbole de l'ABA.

Il quitte son poste en 1969 et ne réapparait qu'au milieu des années 1980 pour tenter d'installer une franchise NBA à Minneapolis. En 1989, les Minnesota Timberwolves font leur apparition.

Mikan a fait parti de la première promotion du Hall of Fame en 1959 et a été élu parmi les cinquante plus grands joueurs de l'histoire de la NBA en 1996.

Il décède le 1er juin 2005 à Scottsdale à l'âge de 80 ans.

 

 

 

Ce site est un site non officiel à but non-lucratif. Les logos et les images sont la propriété exclusive de la NBA.
This is an unofficial and non-lucrative website. All logos and pics are the properties of the NBA.